Ou faire ma carte grise | Le point sur la loi | Nous contacter | Entreprises

DeclarationDeCession.com
Stop aux PV, obtenez en moins de 24h la preuve d'enregistrement de la préfecture
habilitation préféctorale et agrément trésor public

dernier numéro d'immatriculation enregistré

Un certificat de situation administrative détaillé va vous permettre de connaître la date et le motif de l'opposition. Il est aussi appelé certificat de non gage détaillé.

C'est le certificat qui vous est également demandé par votre assureur en cas d'indemnisation suite au vol de votre véhicule ou en cas d'accident.


Demandez votre certificat de non gage détaillé en moins de 25 jours sans vous déplacer pour 29.90€ :



Je certifie que les informations que je déclare sont exactes et je suis conscient qu'une fausse déclaration est punie de cinq ans d'emprisonnement et de 75000€ d'amende (Article 441-1 et 441-6 du Code Pénal). J'affirme ainsi être en possession d'un justificatif d'identité ainsi que d'une copie du Certificat d'Immatriculation (carte grise) du véhicule concerné.

J'ai lu et j'accepte sans réserve les conditions générales de vente

A quoi sert le certificat de situation administrative détaillé

Lorsque vous décidez de vendre ou de céder votre véhicule, vous êtes dans l'obligation d'obtenir un certificat de situation administrative (certificat de non gage), ce dernier peut présenter deux mentions.
La premiere, la plus simple, votre certificat de non gage contient la mention "La situation administrative de ce véhicule ne fait apparaître aucune particularité : Absence de gage ou d'opposition", dans ce cas, votre véhicule n'est pas gagé! Félicitations, vous pouvez céder sans aucun problème votre véhicule qui n'aura aucun soucis pour obtenir une carte grise à son nom.
La seconde, quand vous éditez un certificat de non gage, celui-ci comporte la mention "Le certificat de situation administrative de ce véhicule ne peut être délivré qu'au guichet de la préfecture.". Dans ce cas précis, votre véhicule présente soit un gage, soit une opposition que vous ne pouvez connaître sans faire la demande de certificat de situation administrative détaillé d'un véhicule (certificat de non gage détaillé. Ce dernier comprendra alors une série de mention différentes vous communiquant la situation administrative de votre véhicule avec précision.
Cela vous permettra de connaître le soucis administratif de votre véhicule et de savoir quelle action mener pour lever le gage ou l'opposition de votre véhicule grace au certificat de non gage détaillé.
En résumé, un certificat de non gage détaillé est indispensable dans le cas ou le certificat de non gage simple ne suffit pas car il comporte la mention précisant qu'il ne peut etre délivré qu'au guichet d'une préfecture.
Attention cependant, le certificat de non gage, qu'il s'agisse d'un certificat de non gage simple ou d'un certificat de non gage détaillé, sa validité n'est que de 15 jours francs, il est nécessaire de le remettre à l'acheteur du véhciule.
Il est a noter que le certificat d'immatriculation sera bloqué et ne sera pas délivré à votre acheteur si la situation administrative du véhicule n'est pas régularisée. Un acquéreur qui aurait néanmoins conlu la vente peut se retourner contre le vendeur pour tenter d'obtenir de celui-ci la levée du gage.

Comment obtenir un certificat de situation administrative détaillé ?

Dans le cas ou il est vous est impossible d'obtenir un certificat de situation administrative simple, vous devez vous adresser à un professionnel habilité ou à une prefecture pour obtenir un certificat de situation administrative détaillé. Ce dernier présentera sous forme de liste la totalité de la situation administrative du véhicule.
Il est nécessaire de posséder le certificat d'immatriculation du véhicule ainsi qu'un justificatif d'identité (pièce d'identité en cours de validité, passeport en cours de validité, permis de conduire ou titre de séjour).

Comment lever le gage ou l'opposition ?

Dès que vous avez en votre possession un certificat de non gage détaillé, vous pouvez obtenir la levée du gage ou de l'opposition selon le cas. Si votre véhicule est gagé, il s'agit la plupart du temps d'une situation ou le véhicule a été acquis en crédit-bail, vous devez avoir remboursé l'intégralité du crédit avant de pouvoir demander la levée de gage à l'organisme financier.
Si votre véhicule présente une opposition, la levée de l'opposition dépend du type d'opposition en cause, ainsi, en cas d'opposition judiciaire, tant que votre véhicule sera inscrit au fichier des objets et véhicules volés, vous ne pourrez lever l'opposition.
En cas d'opposition demandée par un huissier de justive, vous devez obtenir de l'huissier qu'il lève l'opposition, en général en réglant le montant demandé.
En cas d'opposition demandée par le trésor public pour non paiement des amendes, il faut prendre contact avec le service amende (centre d'encaissement des amendes de rennes).
En cas d'opposition demandée par le trésor public pour non changement d'adresse, il vous faudra prendre contact avec le centre des impôts dont vous êtes dépendant.
En cas d'opposition demandée pour VGA (véhicule gravement accidenté) ou VEI (véhicule économiquement irréparable), vous devez procéder aux réparations nécessaires sur le véhicule et obtenir un rapport d'expertise montrant que le véhicule a été réparé.

Non gage detaille

Lors d’une vente ou d’une cession d’un véhicule d’occasion, un certificat de non gage detaille ou simple est indispensable et même obligatoire. Afin de vérifier que le véhicule motorisé ne fait pas l’objet d’une quelconque créance due par l’ancien propriétaire, ce non gage detaille permet d’acheter le bien en toute sérénité et évite les éventuels litiges postérieurs.

Un certificat de non gage detaille se différencie du certificat de situation administrative simple. Ce dernier ne porte que sur l’absence de gage ou d’opposition sur un véhicule. Plus complet, celui de non gage detaille indique la situation administrative exacte de l’engin motorisé : véhicule volé, gage d’huissier sur le véhicule, … Contrairement au non gage « simple » le non gage detaille nécessite généralement un déplacement en préfecture pour les vérifications d’usage car plus complet et fastidieux à vérifier. Plus d'infos ici.

Qui est concerné par un certificat de situation administrative simple ou détaillée ?

Tout propriétaire d’un engin motorisé doit demander un certificat de non-gage simple ou détaillé. Le Code de la route précise alors quels sont ces véhicules et leur type, car les voitures des particuliers ne sont pas les seules concernées. Ainsi sont concernés par la législation et le Code la route : les véhicules terrestres à moteur de moins ou de plus de 50 cm3. Voitures, scooters et mobylettes, motos, quads, cyclomoteurs, camping-cars, tracteurs et engins agricoles, et camionnettes. Cette liste non exhaustive évolue en fonction des technologies de l’automobile et des engins à moteur, notamment les véhicules électriques et de dernière génération. Sont également concernés par la législation, les remorques dont le poids autorisé en charge ou PTAC est supérieur à 500kg. Tous ces engins et véhicules motorisés doivent alors obligatoirement être immatriculés et sont tous susceptibles de requérir un certificat de non gage detaille.

De nombreux documents sont requis lors de l’achat d’une voiture, d’une moto ou d’un quelconque engin motorisé. L’utilité du certificat de situation administrative est d’être un document obligatoire selon la législation lors d’une transaction, afin que le nouveau propriétaire puisse bénéficier du certificat d’immatriculation en bonne et due forme. Les certificats de non gage detailles protègent ainsi les acheteurs et les vendeurs de bonne foi en cas de véhicule gagé ou acheté à crédit, que l’ancien propriétaire n’a pas totalement payé. Personne ne désire en effet acheter une voiture d’occasion sans vérifications préalables et subir une procédure d’huissier ou pire la vente forcée du véhicule pour rembourser des traites qu’il n’aurait pas à payer.

L’utilité du certificat de situation administrative

Les propriétaires litigieux sont alors empêchés de vendre leur voiture ou leur engin motorisé sans la carte grise et sans ce précieux sésame. Dans le but d’empêcher toute procédure d’opposition à la vente a posteriori, ce non gage detaille est indispensable. Ce dernier empêche également la vente de tout véhicule dangereux ou accidenté qui mettrait en danger la sécurité de l’acheteur. De même, le document administratif prohibe toute vente d’un véhicule volé qui aurait été signalé aux forces de l’ordre. Le certificat de situation administrative sert aussi à signaler le non-paiement d’une ou plusieurs amendes éventuelles, et empêche ainsi un vendeur peu scrupuleux de se débarrasser de son véhicule pour ne pas avoir à les payer.

Il existe alors deux types de certificats différents, selon que le véhicule est gagé ou est frappé d’opposition. Un certificat de situation administrative simple est normalement délivré par la préfecture lorsque rien n’empêche la vente ou la cession du véhicule. Ce document doit alors être établi dans les 15 jours suivant la vente sous peine d’annulation. Une mention y est inscrite stipulant que le véhicule ne fait apparaître aucun gage. Le non gage detaille plus complet est utile lorsque l’acheteur veut se rassurer et être certain que la transaction soit faite en bonne et due forme, ou qu’il existe un doute plus sérieux de véhicule gagé. Le certificat de situation administrative détaillé est délivré au titulaire du certificat d’immatriculation en cas de véhicule gagé ou s’il existe une opposition au transfert de ce certificat. En cas d’opposition au transfert d’immatriculation, le propriétaire est dans l’incapacité totale de vendre son véhicule et doit impérativement régulariser sa situation auprès de l’administration.

L’opposition à la vente d’un véhicule

Contrairement au simple gage qui concerne l’achat d’un engin motorisé à l’aide d’un crédit-bail ou de toute autre forme de crédit mobilier type crédit à la consommation ou crédit revolving, l’opposition se distingue du gage car elle concerne les pouvoirs publics et l’administration. Une opposition judiciaire peut ainsi concerner un véhicule lorsque celui-ci est volé et inscrit au fichier des véhicules volés ou FVV. Toutefois, cette inscription est levée lorsque le dit véhicule est retrouvé et restitué à son propriétaire légitime. De même, l’opposition peut être sollicitée par un huissier de justice dans le cadre d’un impayé. Celui-ci possède alors le droit de se rembourser sur toutes les formes de créances, à l’instar d’une voiture ou de tout autre engin motorisé qui servirait éventuellement à combler cette créance. Le Trésor public possède également un droit de saisie du véhicule, notamment en cas d’amendes impayées. Le Centre Amende Service est alors compétent pour lever cette opposition si le vendeur souhaite se débarrasser de son véhicule et le vendre. Le centre des impôts du domicile du propriétaire a le droit aussi d’effectuer une opposition sur un véhicule si un contrevenant n’habite plus à l’adresse indiquée par le Système d’Immatriculation des Véhicules ou SIV.

La dernière forme d’opposition qui requiert un certificat de non gage detaille concerne les véhicules gravement accidentés ou irréparables et qui sont interdits de rouler sur la chaussée. Une expertise est alors demandée pour constater les dégâts, et empêche la vente du véhicule trop endommagé. En cas d’expertise négative et que le véhicule est apte à la vente, la restitution du certificat d’immatriculation demande quelques documents administratifs. Un justificatif d’identité et de domicile, le rapport d’expertise qui atteste que les réparations ont été effectuées, et l’avis de retrait ou l’attestation de remise de ce certificat d’immatriculation. Une fois déclaré apte à rouler sur la voie publique, le propriétaire peut de nouveau mettre en vente son véhicule sans dommage.